• PHILIPPINES : LE BOXEUR MANNY PACQUIAO CANDIDAT À LA PRÉSIDENTIELLE DE 2022

    Auteur : Boubacar Camara | septembre 20, 2021 | 1 278 views

Le boxeur Manny Pacquiao a annoncé ce dimanche 19 septembre sa candidature à l’élection présidentielle de 2022 aux Philippines, mettant fin à des mois de spéculations.

Seul boxeur à avoir été champion du monde dans huit catégories de poids différentes, Manny Pacquiao, surnommé «Pac Man», fait la fierté des Philippines. Il a fait son entrée dans le monde de la politique en 2010 lorsqu’il a été élu député, avant de devenir sénateur en 2016.

C’est à l’issue de son dernier combat professionnel à Las Vegas contre le Cubain Yordenis Ugas, qui s’est soldé par une défaite pour le Philippin, que ce dernier a décidé de se lancer dans la course pour la présidentielle. «Le moment est venu, nous sommes prêts à relever le défi de la présidence», a déclaré la star de la boxe. Il sera candidat pour une faction dissidente du parti du président Rodrigo Duterte.

UNE PERSONNALITÉ ADULÉE

Aujourd’hui âgé de 42 ans, Manny Pacquiao a vécu dans la rue avant de faire ses débuts dans la boxe professionnelle en 1995 pour une bourse de 1.000 pesos (l’équivalent de 19 euros). Sa fortune est aujourd’hui estimée à plus de 500 millions de dollars. Sa générosité et son parcours sont particulièrement admirés dans l’archipel.

Le boxeur a d’ores et déjà promis de ne pas ménager ses efforts, en commençant par envoyer des «centaines ou milliers» de policiers véreux dans une prison construite à cet effet. «A tous ceux qui me demandent quelles sont mes compétences et aptitudes : est-ce que vous avez déjà souffert de la faim ?», a-t-il demandé à ses partisans ce dimanche. «Savez-vous ce que c’est de n’avoir rien à manger, de devoir emprunter de l’argent à vos voisins ou d’attendre pour récupérer les restes d’un restaurant ? Le Manny Pacquiao qui est en face de vous a été façonné par la pauvreté», a-t-il déclaré.

Jusqu’à récemment, il était un partisan du président Duterte et de sa guerre controversée contre la drogue. Il a parfois été à l’origine de controverses pour ses déclarations favorables à la peine de mort ou hostiles à l’homosexualité.

Source: CNEWS


Commentaire