L’ancien international nigérian Finidi George a indiqué qu’il continuerait à se présenter pour des postes d’entraîneur national des Super Eagles, malgré le fait d’avoir été négligé à deux reprises. Le joueur de 49 ans a pris sa retraite en 2004 après 15 ans de carrière, qui comprend la victoire à la CAN 1994, ainsi que trois titres de champion et la Ligue des champions européenne de 1995 avec l’Ajax d’Amsterdam.

Après avoir terminé son stage chez Dutch Minnows PEC Zwolle dans le cadre de ses cours d’entraîneur, Finidi George a cherché une opportunité de coacher une équipe de jeunes au Nigeria, a échoué à deux reprises. Il tentait d’obtenir le poste de sélectionneur national des U17. « Je suis très déçu, mais je comprends assez bien le système nigérian », a déploré George.

« C’est une question de patience. Je suis donc ouvert et je continuerai de m’améliorer dans l’espoir d’avoir la chance d’entraîner l’une des équipes de jeunes du pays. Lorsque vous avez les bonnes qualifications, l’attitude et le professionnalisme, vous ne pouvez viser que le meilleur et cela peut même être une chance avec l’équipe senior, les Super Eagles, nous verrons », a-t-il indiqué.

Son premier rejet est survenu en 2018 lorsque Manu Garba a été retenu comme entraîneur des U17 ans du Nigeria, puis l’année dernière, George Finidi a de nouveau postulé pour le poste. Cette fois, un autre ancien entraîneur international et vétéran local, Fatai Amoo, a été choisi par la Fédération nigériane de football (NFF). « J’ai été déçu d’être ignoré, mais j’ai été seulement consolé par le fait qu’en fin de compte, il s’agit du Nigeria », a-t-il ajouté.

« Je comprends les défis, j’attendrai simplement le moment venu et l’occasion se présentera à nouveau. Alors que je continue d’examiner d’autres options, je suis ouvert et je ne fermerai pas les portes du Nigeria. J’espère juste qu’un jour cette décision sera prise et que je serai appelé à gérer l’une des équipes. Je ne peux que continuer à espérer », espère l’ancienne star de l’Ajax d’Amsterdam.

Finidi George faisait partie de la « génération dorée » des stars du football nigérian, aux côtés de Rachid Yekini, Austin Jay-Jay Okocha, Nwankwo Kanu, Sunday Oliseh ou encore Daniel Amokachi. Il compte plus de 60 sélections sous les couleurs du Nigeria et participe aux Coupes du monde 1994 et 1998. Il a aussi représenté son pays dans quatre tournois de la Coupe d’Afrique des Nations, en remportant le succès en 1994, terminant deuxième en 2000 et troisième en 1992 et 2002.

Source: Afrik


Commentaire