• Mariah Carey dévoile son enfance traumatisante

    Auteur : Boubacar Camara | septembre 25, 2020 | 60 views

Mercredi 23 septembre 2020, Mariah Carey s’est longuement confiée à Oprah Winfrey à l’occasion de la sortie le 29 septembre prochain de son autobiographie. L’occasion pour la chanteuse de faire de douloureuses confidences sur son enfance…

À quelques jours de la sortie de son autobiographie, Mariah Carey enchaîne les révélations Invitée dans l’émission The Oprah Conversation, disponible sur Apple TV+, la chanteuse de 50 ans a notamment révélé des détails choquants de son enfance. Face à elle, Oprah Winfrey a lu un extrait du livre The Meaning of Mariah Carey, où elle dévoile une expérience traumatisante avec sa sœur aînée, Alison, alors qu’elle n’était qu’une petite fille. « Quand j’avais 12 ans, ma sœur m’a droguée avec du valium, m’a offert un petit ongle plein de cocaïne, m’a infligé des brûlures au troisième degré et a essayé de me vendre à un proxénète« , a partagé Mariah Carey dans le livre qu’Oprah Winfrey a lu à voix haute durant l’interview.

Au cours de cet entretien, l’interprète du titre We Belong Together a expliqué ce qu’elle pensait avoir été la source de la douleur de ses frères et sœurs : « Nous ne nous connaissons même pas vraiment… Nous n’avons pas grandi ensemble, c’est comme ça. Comme ils avaient déjà leurs vies au moment où je suis arrivée au monde, ils avaient déjà été endommagés, à mon avis. Mais encore une fois, je n’étais pas là. J’ai été abandonnée dans ce monde et je me sentais littéralement comme une étrangère au sein de ma propre famille. » Le cœur lourd, Mariah Carey a ajouté : « Ils ont grandi avec l’expérience de vivre avec un père noir et une mère blanche ensemble en tant que famille et je vivais pour la plupart du temps avec ma mère, ce qu’ils considéraient comme plus facile, mais en réalité, ce n’était pas le cas. Ils ont toujours pensé que ma vie était facile. » La star a ajouté qu’elle désignait aujourd’hui son frère et sa sœur comme son ex-frère et son ex-sœur.

« Ma famille n’avait pas d’argent »

Dans un entretien accordé au Parisien, il y a onze ans, la chanteuse avait déjà confié que son enfance avait été difficile. Elle expliquait : « Quand j’étais gamine, je ne me trouvais pas belle, ma famille n’avait pas d’argent, on avait la maison la plus moche du quartier. J’ai souffert du racisme, car mon père était noir et ma mère blanche. On se moquait de moi, de mes cheveux qui paraissaient bizarres. » Avant d’ajouter : « Aujourd’hui, le métissage est à la mode, mais, à l’époque de mes parents, c’était compliqué. Ma mère a grandi dans le Middle West influencé par la culture irlandaise catholique. Ses parents ont caché son union avec un Noir, ils ne voulaient pas avoir à montrer les photos de la cérémonie aux amis. »

Source: closermag


Commentaire