Le monde du hip-hop en deuil. Mercredi, le rappeur américain Young Dolph a été tué par balles à Memphis, dans le Tennessee. A 36 ans, il s’était fait un nom dans la scène trap du sud des Etats-Unis avant d’exploser dans les charts l’an dernier avec son album Rich slave, qui s’était hissé en 4e position du Billboard.

Selon la chaîne Fox 13, Young Dolph (Adolph Thornton Jr, de son vrai nom) achetait des cookies dans une boulangerie, sa Lamborghini – très reconnaissable avec sa peinture camouflage – garée sur le parking. Un véhicule s’est arrêté, puis un homme armé a ouvert le feu avant de s’enfuir, selon le témoignage du gérant. Mercredi soir, aucun suspect n’avait été interpellé.

Blessé en 2017

Dans une interview à Vice, en 2014, le rappeur expliquait qu’il s’était tourné vers la rue, les drogues et la violence à l’adolescence pour aider financièrement sa grand-mère, qui élevait seule ses trois petits-enfants. Young Dolph avait été blessé par balles en 2017 et avait tourné le clip de Believe Me à l’hôpital. Sur fond de rivalités, un proche du rappeur Yo Gotti avait été arrêté mais pas inculpé.

Pendant ses 15 ans de carrière, le rappeur a refusé de céder aux sirènes des majors, publiant toute sa musique sur son label Paper Route Empire. Très demandé, il a collaboré avec Snoop Dogg et Megan Thee Stallion, notamment.

Une centaine de personnes se sont rassemblées mercredi soir pour lui rendre hommage. « RIP à mon ami Dolph, ça me brise le coeur », a tweeté Gucci Mane.

Source: 20minutes


Commentaire