Une collection capsule et une playlist sont nées de la collaboration entre l’interprète de « Djadja » et la marque de luxe.

Balenciaga et Aya Nakamura ont dévoilé jeudi une collection capsule inspirée par la chanteuse. La collection comporte cinq articles: un t-shirt, un sweat à capuche, un t-shirt manches longues, un top stretch manches longues et un sac à main. Les prix se situent entre 450 euros pour le t-shirt et 1850 euros pour le sac. Les articles, en édition limitée sont estampillés « Aya » ou « La Nakamurance ».

 

L’interprète de Djadja a également concocté une playlist baptisée « Balenciaga » et composée de 42 morceaux, disponible sur Apple Music. Cette playlist comporte évidemment des titres de la chanteuse, extraits de ses différents albums, comme Bobo ou Doudou, ainsi que son duo avec Damso, Dégaine.

« Divine Diva »

Hétéroclite, cette playlist mêle des rappeurs émergents comme Timaya ou Chanceko et des figures de la scène rap comme Ninho, Josman, Leto ou Oboy. On trouve aussi dans cette playlist d’un peu plus de deux heures, les rappeurs américains A$AP Rocky, DJ Khaled, Drake ou Pop Smoke.

L’histoire d’amour de la chanteuse et du créateur n’est pas récente. En novembre dernier, déjà, lorsque Aya Nakamura a été propulsée « Divine Diva » en couverture du Vogue français, elle était vêtue d’un manteau et d’une capeline Balenciaga.

Il y a quelques jours, c’est Orelsan qui a dévoilé sa collaboration avec Dior, qui a conçu ses costumes de scène pour la tournée Civilisation.

Source: BFM


Commentaire