• Kanye West en roue libre : le rappeur se filme en urinant sur un Grammy Award

    Auteur : Boubacar Camara | septembre 17, 2020 | 74 views

Décidément, Kanye West est en roue libre. Après avoir lancé les hostilités auprès des maisons de disque Universal et Sony, le rappeur a filmé une vidéo qui risque encore de faire grand bruit. On y voit le chanteur en train d’uriner sur l’une des plus grandes récompenses de sa carrière d’artiste.

Kanye West fait beaucoup parler de lui depuis plusieurs mois. En effet, au mois de juillet dernier, le rappeur présentait officiellement sa candidature aux présidentielles américaines. L’élection devant avoir lieu au mois de novembre prochain, le rappeur se montre de plus en plus présent sur les réseaux sociaux. Et à chaque jour son coup de gueule pour l’époux de Kim Kardashian. Très actif sur Twitter, l’interprète de Jesus is King s’est montré particulièrement virulent envers deux labels musicaux ce mercredi 16 septembre. Il s’agit de Sony Music et Universal. « Je ne sors plus de nouvelle musique tant que je n’ai pas terminé mon contrat avec Sony et Universal. Sur Dieu, au nom de Jésus… Venez m’attraper, a-t-il déclaré avant de poursuivre. J’ai besoin de voir les contrats de tout le monde chez Universal et Sony. Je ne vais pas regarder mon peuple être asservi. Je mets ma vie en danger pour les miens. L’industrie de la musique et la NBA sont des navires d’esclavagisme moderne. »

« Le nouveau Moïse » autoproclamé

Quand Kanye West est en colère, toute sa communauté digitale en est informée. Après s’être autoproclamé comme « le nouveau Moïse », le père de famille s’est simplement filmé en train d’uriner sur l’un des trophées les plus prestigieux de l’industrie musicale américaine : un Grammy Award. « Croyez-moi, je ne vais pas m’arrêter », a-t-il lancé sur Twitter. Avec une carrière de plus de 20 ans, Kanye West comptabilise pas moins de 21 Grammy Awards remportés. Le dernier en date remonte à l’année 2013, où l’artiste a été récompensé pour son titre Ni**as in Paris, aux côtés de Jay-Z.

Source: Voici


Commentaire