Quelques semaines après la sortie de son album QALF, Damso réaffirme son engagement envers l’Afrique grâce à une collaboration avec l’artiste congolais Innoss’B.

Auteur, interprète, percussionniste et danseur, Innoss’B est né à Goma en 1997 d’un père danseur et d’une mère choriste de sa paroisse. Alors qu’il n’a que 13 ans, le rappeur est repéré dans un télé-crochet et devient le protégé de la star américano-sénégalaise Akon.

En 2019, le remix de son titre « Yo pe » en featuring avec le tanzanien Diamond Platnumz devient viral et s’exporte à l’international, le plaçant dans la liste des nominés des BET Awards dans la catégorie « Best International Act ».

Avec son nouveau single « Best », il s’affranchit une fois de plus des frontières en collaborant avec le rappeur belge Damso, mêlant anglais et français pour affirmer son désir de « sortir la mifa de la galère ». Une famille extrêmement créative puisque ce sont ses frères Djizzo et Ach’B qui signent respectivement la production du titre et la réalisation du clip qui l’accompagne.

Damso, au début de son couplet, fait un clin d’oeil au titre « Olandi » de son acolyte et utilise une nouvelle fois le lingala pour soutenir « plus d’un milliard d’Africains, poings levés » sur qui les munitions pleuvent (« masasi bo beti ») sans que rien ne change.

Source: PAM

Tags : , , ,


Commentaire