• Gims : cette folle confidence sur ses lunettes, qu’il refuse d’ôter face à Audrey Crespo-Mara Partagez sur Facebook7

    Auteur : Boubacar Camara | juin 7, 2021 | 156 views

Gims était le portrait de la semaine dans l’émission « Sept à Huit » ce dimanche 6 juin. Face à Audrey Crespo-Mara, le chanteur a évoqué la raison pour laquelle il ne retire jamais ses lunettes. 

Une marque de fabrique. C’est au début des années 2000 que Gims se fait connaître. En effet, il a d’abord fait partie du groupe Sexion d’assaut avant de sortir son premier album solo en 2013. Le chanteur a su se démarquer des autres artistes notamment grâce à un détail bien particulier : ses lunettes de soleil. Depuis le début de sa carrière, il ne les a jamais retirées.

Il était le portrait de la semaine dans l’émission Sept à Huit ce dimanche 6 juin et face à Audrey Crespo-Mara, il n’a pas hésité à se confier. « Prêtez-moi vos lunettes« , a d’abord lancé la journaliste. Ce à quoi l’artiste a rétorqué : « Non !« . Curieuse, Audrey Crespo-Mara lui a demandé davantage de précisions : « En fait, ça fait longtemps que je les ai, j’ai fait tellement de choses avec, que ça serait fou de les enlever là, maintenant », confie Gims.

Pour le chanteur, retirer ses lunettes est effrayant. « J’ai peur, ça me fait peur de les enlever là, maintenant !« , avoue-t-il avant d’ajouter : « On peut me demander autre chose, on peut me demander de soulever un camion, je vais tout faire pour, mais là, enlever mes lunettes, comme ça, j’ai peur !« . Ainsi, depuis plusieurs années, ses fans n’ont jamais pu découvrir son visage entièrement.

Face à Audrey Crespo-Mara, Gims n’a pas hésité à se confier sans langue de bois. Ainsi, il a évoqué sa vie de famille mais également le fait qu’en tant qu’artiste, il est très souvent absent et ne voit pas ses quatre enfants autant qu’il le souhaiterait. Une situation qu’il avait déjà déplorée dans un documentaire disponible sur Netflix. « Je sais qu’il souffre beaucoup de ne pas être assez présent pour ses enfants. De ne pas voir les enfants grandir, de ne pas être là au quotidien, de ne pas réussir à avoir une routine. C’est son regret« , avait expliqué DemDem, sa femme.

Ainsi, alors qu’il a dû mettre sa carrière en pause à cause de la pandémie de Covid-19, le chanteur a indiqué avoir apprécié de « pouvoir rester avec tout le monde, avec ma famille, avec mes enfants, ça m’a fait énormément de bien« . Une étape qui lui a permis de se ressourcer mais également de réfléchir à une décision radicale. « Honnêtement, j’y pense tout le temps pour mettre fin à ma carrière. C’est tellement dur de faire les bons choix, tu fais un choix maintenant, c’est dans dix ans, cinq ans que tu vois les retombées. Et donc j’y pense beaucoup« , a conclu Gims.

Gims : une enfance mouvementée à cause de la drogue

Face à Audrey Crespo-Mara, Gims a accepté d’évoquer son enfance et la drogue, qui a toujours fait partie de son quotidien. « Nous, avec la famille, on vivait dans une ou deux pièces, et il y avait d’autres pièces qui étaient occupées par des dealers. Des gens qui venaient là et qui préparaient à vendre leur drogue en la découpant« , a-t-il d’abord affirmé. Ainsi, comment a-t-il pu ne pas tomber dans la drogue ? « J’étais vraiment passionné par ce que je pouvais faire au centre de loisirs, parce que j’apprenais et découvrais à travers l’art, le cinéma français, la musique. J’étais occupé à faire autre chose donc je me suis détourné de ça », a-t-il conclu.

Source: Closermag


Commentaire