Il nous avait manqué ! La star anglo-ghanéenne Fuse ODG, Nana Richard Abiona de son vrai nom, est enfin de retour ! Oui, le créateur d’un nombre presque incalculable de tubes, allant des « Azonto » et « Antenna » qui l’ont fait exploser à la face du monde, à ses collaborations avec tout le gratin de la scène musicale mondiale, de Tiwa Savage à Ed Sheeran, en passant par Nas et Damian Marley (oui, rien que ça), vient de présenter son premier titre de l’année, le… furieux, « Jekka » ! 

Sur ce nouveau titre, pas de grandes envolées lyriques, ou de grands anthems pour le dancefloor, non, on y retrouve un Fuse ODG plus acerbe et concis, qui tranche et cisaille ses couplets avec le soin et la manière d’un grand lyricist hip-hop, oui oui, on peut dire que ça tabasse, mal même. Et puis il y a l’instru, qui ajoute, à n’en pas douter à ce retour un brin radical, on oscille entre l’assise afro qui caractérise le travail de Fuse ODG, ce son qui va chercher autant du côté du Ghana où il a grandi, que du grand melting pot londonien, et puis cette flûte énervée que l’on vous a annoncée dès le titre du post, tellement elle est importante dans la structure de ce nouveau morceau, qui se construit autour d’elle.

Donc, pour récapituler, de la flûte, du hip-hop, une star de l’azonto… voilà un « Jekka » de Fuse ODG qui nous promet encore de belles et puissantes émotions !

Fuse ODG – “Jekka” :

Source: Djolo


Commentaire