L’artiste malienne Fatoumata Diawara, rendue célèbre par le film « Sia » ou le rêve du python (2002), avant d’embrasser une carrière dans la World Music, se produira au Sakifo Musik Festival 2021, dans la salle Saint-Pierre de l’île de la Réunion. Dans ce département français de l’océan Indien, elle présentera, le 11 décembre, son album « Fenfon », qui signifie littéralement en bambara « quelque chose à dire ».

Après une longue tournée européenne au cours de laquelle, elle s’est produit en Belgique, puis dans plusieurs pays scandinave notamment en Pologne ou encore en Norvège, la jeune artiste malienne, Fatoumata Diawara dite « Bouba », qui s’est fait une réputation dans la World Music, se produira au Sakifo Musik Festival 2021, dans la salle Saint-pierre de l’île de la Réunion où elle présentera son album « Fenfon », qui signifie littéralement en bambara « quelque chose à dire », le 11 décembre.

Certains disent d’elle qu’elle est la voix du Mali, mais Fatoumata Diawara pense qu’elle est la voix des voix sans… Aujourd’hui, celle qu’on surnomme « Bouba », avec sa guitare dont elle est inséparable, est une star internationale, mais elle n’oublie pas d’où elle vient : d’un des pays possédant la plus forte concentration de phénomènes musicaux au monde. Elle s’est illustrée avec sa musique, inspirée des traditions Wassoulou, avec un mélange de blues et de jazz. Elle s’inspire également de ces devanciers comme Ali Farka Touré, Salif Keïta, le groupe Touareg Tinariwen Coumba Sidibé, Nahawa Doumbia, mais avec un peu de modernité.

L’actrice et chanteuse Fatoumata Diawara s’inspire beaucoup d’Oumou Sangaré, la diva contemporaine la plus remarquable d’Afrique avec une voix sensuelle et rauque. Âgée de 39 ans, « Bouba » vit en exil et chante presque toujours en langue bambara pour, dit-elle, s’assurer toucher l’âme du public. La chanteuse est l’une des nombreuses musiciennes maliennes qui se sont impliquées dans la campagne anti-terrorisme qui sévit dans le Nord du pays, mais également dans la région du Sahel, notamment le Tchad, le Burkina Faso ou encore le Niger.

Source: Afrik


Commentaire