Novak Djokovic s’est confondu en excuses après avoir été contrôlé positif au Covid-19 suite à son tournoi, l’Adria Tour. Parmi les réactions, celle de Nick Kyrgios est sans doute la plus piquante.

Des excuses publiques. À plusieurs reprises, Novak Djokovic a reconnu ses erreurs suite à l’Adria Tour. C’est bien, avec Grigor Dimitrov, Borna Coric et lui-même parmi les joueurs testés positifs, cela fait beaucoup. Surtout, si les images de ce tournoi avec du public avaient pu interpeller, la fête après coup avec des joueurs qui dansent torse nu comme si de rien n’était a évidemment fait le tour du monde. « Je regrette vraiment que notre tournoi ait causé des torts. Tout ce que nous avons fait avec les organisateurs le mois dernier, nous l’avons fait avec le cœur et des intentions sincères. Nous pensions que le tournoi remplissait les protocoles sanitaires… », a écrit un « Nole » qui est désormais en quarantaine avec sa famille pour 14 jours et qui sera à nouveau testé dans 5 jours. Un propos qui pourrait prêter à sourire tant le décalage entre les mots et les faits paraît gigantesque. Nick Kyrgios, si souvent pointé du doigt pour son attitude, s’en est donné à cœur joie en tirant à boulets rouges contre l’Adria Tour et Novak Djokovic lors d’une série de tweets. « Une décision débile d’aller jouer cette exhibition. Bon rétablissement les gars. C’est ce qui arrive quand on ne respecte pas les protocoles » ou « Mes prières à tous les joueurs qui ont contracté le Covid-19. Ne parlez plus de ce que j’ai fait comme quelque chose d’irresponsable ou de stupide, cela dépasse tout« … Le message est passé.


Commentaire