L’ancienne attaquante de l’AS Mandé a signé un contrat d’un an

Après Gazientep, Bassira Touré s’engage avec un autre club turc de première division. Le vendredi 26 novembre, l’attaquante de l’AS Mandé et des Aigles a, en effet, rejoint Fatih Karagümrük sportif où elle a signé un contrat d’un an. «Le club de Fatih Karagümrümrük sportif est heureux d’accueillir une nouvelle joueuse pour renforcer son effectif.

Il s’agit de la Malienne Bassira Touré à qui nous souhaitons la bienvenue», a écrit Fatih Karagümrümrük sur sa page Facebook. C’est le 4è club de Bassira Touré, après Malaga FC (Espagne), Kiryat (Israël) et Gazientep (Turquie).

La désormais ancienne joueuse de l’AS Mandé est arrivée en Turquie, le jeudi 25 novembre et a été accueillie à l’aéroport d’Istanbul (capitale économique turque) par le président du club, Süleyman Hurma. 24h plus tard, Bassira Touré et le premier responsable du club se sont mis d’accord pour la signature du contrat d’un an.

Jointe au téléphone après la signature de son quatrième contrat professionnel, l’attaquante des Aigles a exprimé sa joie et son soulagement de pouvoir rejouer en Turquie, après 9 mois de compétition à Bamako avec son club formateur, l’AS Mandé. «J’ai un sentiment de joie.

Pendant la Ligue des champions féminine, mon agent m’a informée qu’il y a deux clubs qui me voulaient. Après plusieurs jours de réflexion, j’ai choisi Fatih Karagümrümrük sportif. C’est un bon club, en plus je voulais retourner dans le championnat turc. Je suis contente et très fière de ce nouveau challenge», a déclaré Bassira Touré.

«Je tiens à remercier les personnes de bonne volonté qui m’ont aidée à trouver ce contrat. Mon objectif principal est de m’imposer dans cette équipe. Le président du club m’a dit qu’il a entendu de belles choses me concernant et qu’il compte beaucoup sur moi pour tirer l’équipe vers le haut. Ça me fait chaud au cœur et je ferai tout pour apporter un plus à l’équipe.

Je remercie le président de l’AS Mandé, Boubacar Thiam, le staff technique et les supporters du club», a conclu la joueuse de 31 ans. Bassira Touré a été formée à l’AS Mandé et n’a connu que ce club au Mali.

Elle a été l’une des grandes artisanes du sacre des Mandékas en 2016 en championnat national (41 buts) et en Coupe du Mali. La canonnière a remporté quatre Coupes du Mali avec l’équipe de Lafiabougou (2014, 2015, 2016 et 2017).

En 2008, Bassira Touré fait son baptême du feu en sélection nationale alors dirigée par le technicien Moustapha Laïco Traoré. Quelques mois plus tard, elle participe, avec les Aigles Dames, à sa première Coupe d’Afrique des nations en Guinée-équatoriale.

Depuis, l’attaquante n’a plus quitté la sélection nationale féminine dont elle reste l’animatrice principale de la ligne d’attaque. La native de Bozola a ainsi participé aux quatre dernières phases finales de CAN : 2008, 2010, 2016 et 2018.

Source: l’Essor


Commentaire