Aya Nakamura attire les convoitises. Alors que la chanteuse profite en ce moment des vacances, elle a été victime d’un nouveau cambriolage, mardi 20 juillet.

Pour la deuxième fois en trois ans, l’interprète de «Djadja» et «Jolie nana» a été cambriolée. La résidence principale de l’artiste a, de nouveau, été ciblée et plusieurs objets de valeur ont été dérobés, a révélé Le point, hier. Selon le magazine, l’infraction a été découverte mardi 20 juillet par un voisin, alors qu’une fenêtre a été brisée et que les voleurs se sont probablement introduits dans l’appartement de la star en passant par le balcon. Une enquête a été  ouverte.

50 000 EUROS DE BIJOUX DÉROBÉS

L’artiste, qui a sorti son troisième album AYA en novembre dernier, se serait fait dérober 50 000 euros de bijoux ainsi que deux sacs de luxe, l’un griffé Chanel, l’autre Gucci. C’est ce qu’a rapporté le frère de la chanteuse, alors qu’il est allé constater l’infraction en présence de la police. Pour l’heure, les biens de la star n’ont pas été retrouvés.

En 2019, l’artiste féminine française la plus écoutée à travers le monde avait déjà fait l’objet d’un cambriolage alors qu’elle était sur scène. Le butin des cambrioleurs avait également été estimé à 50 000 euros.

Source: CNEWS


Commentaire